Aller au contenu principal

Construction & énergie
Coordinateur sécurité et santé
pour les chantiers temporaires
et mobiles (niveau B)

 

L’arrêté royal du 25 janvier 2001 concernant les chantiers temporaires ou mobiles rend obligatoire la désignation d’un coordinateur de sécurité et de santé sur tous les chantiers de construction où au moins deux entrepreneurs sont occupés simultanément ou successivement.

Le coordinateur de niveau B peut exercer sa fonction sur tous les chantiers sauf les chantiers où il y a plus de 5000 hommes/jours, dont le coût dépasse 2,5 millions € (hors TVA et indexé) et où trois entrepreneurs ou plus effectuent des travaux simultanément.

DU MARS 2023 À JUIN 2023

Certificat Coordinateur sécurité et santé sur les chantiers temporaires et mobiles - niveau B

Objectifs

A l'issue de la formation, le candidat devra être en mesure de :

  • Procéder à des analyses de sécurité et de santé, en identifiant les divers types de risques et en proposant les mesures de prévention
  • Tenir un journal de coordination et créer de la manière la plus adéquate le dossier d'interventions ultérieures (DIU)
  • Suivre l'évolution du niveau de sécurité des installations durant la construction
  • Gérer et hiérarchiser l'ensemble des risques sur le chantier
  • Motiver et former tous les intervenants à garantir leur propre sécurité ainsi que la gestion des risques liés à la proactivité
  • Assurer la coordination sécurité et santé d'un chantier de la phase projet à la phase réalisation

Public cible

  • Titulaires d’un diplôme d’ingénieur ou d’un diplôme de fin d’études de l’enseignement technique supérieur de niveau universitaire ou de l’enseignement technique ou artistique supérieur de type long
  • Titulaires d’un diplôme de fin d’études de l’enseignement technique supérieur de type court
  • Titulaires d’un diplôme de l’enseignement secondaire supérieur
  • Titulaires d’un diplôme de l’enseignement secondaire inférieur ( Avec restriction sur les types de mission)

Expérience utile

Dans tous les cas de figure, une d’expérience professionnelle dans le domaine est exigée pour l’exercice de la profession de coordinateur sécurité santé. Si le candidat ne possède pas d’expérience utile, il pourra néanmoins exercer en qualité de coordinateur adjoint. Art 56 et 62 de l’AR du 25/01/2001 coordonné.

Programme

  • Les risques et mesures de prévention. Evaluation des risques (Théorie)
  • L’évaluation des risques spécifiques aux chantiers mobiles
  • Les outils de coordination (PGSS, PPSS et JC)
  • DIU – Structure de coordination. Missions du coordinateur
  • EPC & EPI 
  • ...

Des visites de chantiers sont également prévues. 

Informations pratiques

Durée de la formation

80 heures : 20 modules de 4 heures, répartis en 11 séances, tous les vendredis de 8 h 30 à 16 h 30 (hors congés scolaires).

Lieu de la formation 

Maison provinciale de la Formation 

Rue Cockerill 101 - 4100 Seraing

Droit d'inscription 

  • Extérieurs : 1200 € ou 80 chèques formations
  • Étudiants de la HEPL : 250 € 

Partenaires 

Renseignements et contacts

Renseignements pédagogiques

Renseignements administratifs